Fatima 100

Le message de Fatima

Les apparitions de l’Ange

 

Entre avril et octobre 1915

L'Ange apparaît trois fois à Lucie, mais sans rien dire. Ces trois apparitions peuvent être considérées comme une préparation aux apparitions de l'année suivante.

Printemps 1916

« N’ayez pas peur ! Je suis l’Ange de la Paix. Priez avec moi :
"Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas".
Priez ainsi. Les Cœurs de Jésus et de Marie sont attentifs à la voix de vos supplications.
»

Été 1916

« Que faites-vous ? Priez beaucoup. Les Saints Cœurs de Jésus et de Marie ont sur vous des desseins de miséricorde. Offrez constamment au Très-Haut des prières et des sacrifices.
De tout ce que vous pourrez, offrez à Dieu un sacrifice, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs. Attirez ainsi la paix sur votre Patrie. Je suis son Ange Gardien, l’Ange du Portugal. Surtout acceptez et supportez avec soumission les souffrances que le Seigneur vous enverra. »

Automne 1916

La prière de l’Ange enseignée aux enfants :

« Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je vous offre les très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ présents dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs. »

 Les apparitions de l’Ange ont pour but de préparer les enfants aux apparitions de Notre Dame et à ses demandes.

Et pour cela :

  • Prier
  • pour la conversion des pécheurs
  • en réparation des offenses aux Cœurs de Jésus et de Marie
  • offrir des sacrifices

Ce que l’Ange demande, dès la première apparition, c’est que des personnes fidèles se substituent à celles qui sont hostiles à Dieu, qu’elles soient amenées à dire :
« Mon Dieu, c’est en faveur de ces personnes qui ne croient pas en vous, ne vous aiment pas, ne vous adorent pas et n’attendent rien de vous que j’interviens et vous supplie, par mes prières et mes sacrifices, de faire le nécessaire pour leur conversion. »

Tel est, d’une certaine manière, le programme proposé aux trois enfants de Fatima et à tous ceux qui s’associent à eux, suivent leur exemple, programme qui leur sera détaillé ultérieurement par le Ciel.

+ + +

Les apparitions de Notre Dame
 

Première apparition (13 mai 1917)

Premier dialogue entre la « Belle Dame » et Lucie :

  • N’ayez pas peur, je ne vous veux pas de mal
  • D’où êtes-vous, Madame ?
  • Je suis du ciel
  • Du ciel ! et que voulez-vous de moi ?
  • Je viens vous demander de venir ici six mois de suite, le treize de chaque mois, à cette même heure. Au mois d’octobre, je vous dirai qui je suis et ce que je désire ! Plus tard je reviendrai encore une septième fois.
  • Pourriez-vous me dire si la guerre va bientôt finir ?
  • Je ne peux pas te le dire tant que je ne t’ai pas dit ce que je désire.
  • Vous venez du ciel ! Et moi, est-ce que j’irai au ciel ?
  • Oui, tu iras au ciel
  • Et Jacinta ?
  • Jacinta aussi
  • Et François ?
  • Lui aussi, mais il devra réciter beaucoup de chapelets.

A la demande de Lucie, Notre Dame l’informe que Maria das Neves est au Ciel et qu’Amélia est au Purgatoire jusqu’à la fin du monde.

  • Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs ?
  • Oui, nous le voulons
  • Vous aurez alors beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort.
  • Récitez le chapelet tous les jours, afin d’obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre.

A RETENIR

La Sainte Vierge évoque le Ciel et le Purgatoire, fait état de l’importance des sacrifices à titre de réparation pour les offenses à Dieu, et dès le premier message mentionne l’importance du chapelet.

 

 

 

Deuxième apparition (13 juin 1917)

Je veux que vous veniez ici le 13 du mois prochain, que vous disiez le chapelet tous les jours et que vous appreniez à lire. Ensuite je vous dirai ce que je veux…Jésus veut se servir de toi (Lucie) afin de me faire connaître et de me faire aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. A celui qui l’accepte, je promets le salut et ces âmes seront aimées de Dieu, comme des fleurs placées par moi pour orner son Trône.
Ne te décourage pas, je ne t’abandonnerai jamais ! Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu.

Au cours de cette apparition, Lucie demande à être emmenée au Ciel ; la Sainte Vierge annonce que Jacinthe et François iront au Ciel très bientôt, mais que Lucie devra rester un certain temps sur terre pour faire connaître et faire établir la dévotion au Cœur Immaculé de Marie.

A RETENIR

Jésus veut établir la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, gage de salut éternel.

Pour cela, la Sainte Vierge insiste à nouveau sur l’importance du chapelet quotidien.

 

 

 

 

Troisième apparition (13 juillet 1917)

Je veux que vous veniez ici le 13 du mois qui vient, que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours en l’honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre parce qu’elle seule peut les obtenir.
Continuez à venir ici tous les mois. En octobre, je dirai qui je suis, ce que je veux et je ferai un miracle que tous verront pour croire.
Sacrifiez-vous pour les pécheurs, et dites souvent spécialement lorsque vous ferez un sacrifice :
« O Jésus, c’est par amour pour vous, pour la conversion des pécheurs et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie ».

Vision de l’enfer

Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Afin de les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. Si vous faites ce que je vous dis, beaucoup d’âmes seront sauvées et vous aurez la paix. La guerre va finir. Mais si on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, il en commencera une autre, pire encore. Lorsque vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes, par le moyen de la guerre, de la famine et de persécutions contre l’Eglise et le Saint-Père.

Afin de l’empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si l’on écoute mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix. Sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et un certain temps de paix sera accordé au monde. Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi etc…

Ceci ne le dites à personne. A François vous pouvez le dire. Lorsque vous récitez le chapelet, dites après chaque mystère : « O mon Jésus, pardonnez-nous, préservez-nous du feu de l’enfer ; emmenez au Paradis toutes les âmes, surtout celles qui en ont le plus besoin ».

A RETENIR

  • troisième rappel de l’importance du chapelet quotidien,
  • c’est par la médiation de Marie que peuvent s’obtenir la paix et la fin des guerres,
  • en octobre, la Sainte Vierge fera un miracle que tous pourront voir pour croire,
  • l’enfer existe où vont les âmes des pauvres pécheurs,
  • la dévotion au Cœur Immaculé de Marie est voulue par Dieu pour que les âmes se sauvent,
  • la Sainte Vierge annonce la deuxième guerre si les hommes continuent d’offenser Dieu,
  • une lumière inconnue en sera l’annonce,
  • pour éviter ces catastrophes, la Sainte Vierge demandera la consécration de la Russie et la communion réparatrice des premiers samedis du mois,
  • si l’Eglise ne prend pas en considération ces deux demandes, la Russie répandra ses erreurs dans le monde,
  • les bons seront martyrisés,
  • à la fin le Cœur Immaculé de Marie triomphera,
  • le Saint Père consacrera la Russie qui se convertira,
  • au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi…
  • Lucie n’est pas autorisée à dire la suite sauf à François.

« A François vous pouvez le dire »

Durant toutes les apparitions, les trois enfants voyaient la Sainte Vierge, mais François n’entendait pas et seule Lucie parlait.

Cette troisième apparition clôt les deux premières parties du secret portant essentiellement sur l'enfer et la dévotion au Cœur Immaculé de Marie.

 

Quatrième apparition (19 août 1917) aux Valinhos

Je veux que vous continuiez d’aller à la Cova da Iria le 13, que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours. Le dernier mois je ferai le miracle afin que tous croient.

Ce retard et ce changement de lieu furent dus à l’emprisonnement des enfants le 13 août précédent.

Notre Dame précise qu’au grand miracle d’octobre Saint Joseph sera présent avec l’Enfant Jésus ainsi que Notre Dame du Rosaire et Notre Dame des Douleurs.

Elle précise que les dons des fidèles seront affectés à Notre Dame du Rosaire et le reste à la construction d’une chapelle.

 

Cinquième apparition (13 septembre 1917)

Continuez à dire le chapelet afin d’obtenir la fin de la guerre. En octobre, Notre Seigneur viendra ainsi que Notre Dame des Douleurs et du Mont Carmel, Saint Joseph avec l’Enfant Jésus afin de bénir le monde. Dieu est satisfait de vos sacrifices, mais il ne veut pas que vous dormiez avec la corde. Portez-la seulement pendant le jour.

 

Sixième apparition (13 octobre 1917)

Je veux te dire que l’on fasse ici une chapelle en mon honneur. Je suis Notre-Dame du Rosaire. Que l’on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours. La guerre va bientôt finir et les militaires retourneront bientôt chez eux.

+ + +

A RETENIR

  • Notre Dame a demandé 6 fois la récitation quotidienne du chapelet pour :
    • éviter la guerre ou obtenir la paix
    • la conversion des pécheurs
    • réparer les offenses au Cœur Immaculé de Marie
  • La communion réparatrice des premiers samedis du mois
  • Le Saint Père devra consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie pour éviter que se répandent ses erreurs.
  • Cette consécration se fera et la Russie se convertira.
  • Au Portugal se conservera la foi.
  • A la fin le Cœur Immaculé de Marie triomphera

A RETENIR ENCORE

En octobre Notre Dame s’est présentée comme Notre Dame du Rosaire

Elle l’a illustrée par la présence de :

  • St Joseph et l’Enfant Jésus (mystères joyeux)
  • Notre Dame des douleurs (mystères douloureux)
  • Notre Dame du Mont Carmel (mystères glorieux)

A NOTER ENFIN

Le miracle du soleil le 13 octobre, annoncé, visible à plusieurs dizaines de kilomètres de Fatima, est de même nature et de même importance que l’obscurcissement du ciel lors de la mort de Jésus sur la Croix et qu’entre ces deux événements, il n’y en eut aucun autre de cette ampleur.

Rapprocher les conversions de nombreux témoins venus à Fatima en sceptiques, des paroles du centenier : « Vraiment, cet homme était Fils de Dieu » (Marc 15, 39)

+ + +

Les apparitions de Pontevedra

 10 décembre 1925

Apparition de l’Enfant Jésus et de la Très Sainte Vierge.

L’Enfant Jésus :

« Aie compassion du Cœur de ta Très Sainte Mère, entouré des épines que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu’il y ait personne qui fasse un acte de réparation pour les en retirer ».

La Très Sainte Vierge

« Vois, ma fille, mon Cœur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui pendant cinq mois, le premier samedi, se confesseront, recevront la sainte Communion, réciteront un chapelet et me tiendront compagnie pendant quinze minutes, en méditant sur les quinze mystères du Rosaire en esprit de réparation, je promets de les assister à l’heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme ».

15 février 1926

Entretien avec l’Enfant Jésus à propos de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, déjà pratiquée par des âmes qui communiaient le premier samedi du mois en l’honneur de Notre Dame et méditaient les quinze mystères du Rosaire, mais non encore rendue publique.

« C’est vrai, ma fille, que beaucoup d’âmes commencent, mais peu vont jusqu’au bout et celles qui persévèrent le font pour recevoir les grâces qui y sont promises. Les âmes qui font les cinq premiers samedis avec ferveur et dans le but de faire réparation au Cœur de ta Mère du Ciel me plaisent davantage que celles qui en font quinze tièdes et indifférents ».

 +++

Les apparitions de Tuy

 17 décembre 1927

Jésus demande à Sœur Lucie de révéler la partie du secret relative à la dévotion au Cœur Immaculé de Marie (les 5 premiers samedis), ce qui sera fait auprès de son confesseur, le chanoine Galamba, de sa supérieure et de son évêque, Mgr da Silva.

13 juin 1929

Notre Dame :

« Le moment est venu, pour le Saint Père, de faire la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, en union avec tous les évêques du monde. »

Sœur Lucie fit aussitôt le nécessaire, notamment auprès du nonce apostolique, Mgr Giovanni Beda Cardinale, puis plus tard auprès de Mgr da Silva. Sans succès.

Mai 1930

Notre Seigneur fait savoir à Sœur Lucie que les deux demandes, dévotion au Cœur Immaculé de Marie et consécration de la Russie, doivent être adressées au Saint Père.

+ + +

L'apparition de Rianjo

 Août 1931

Notre Dame fait savoir à Sœur Lucie que la consécration de la Russie n’a toujours pas été faite et fait part de son mécontentement :

« Ils n’ont pas voulu écouter ma demande. Comme le roi de France, ils s’en repentiront et ils le feront, mais ce sera tard. La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise. Le Saint Père aura beaucoup à souffrir ».

A RETENIR

  • Les apparitions de Pontevedra, Tuy, Rianjo s’inscrivent dans la continuité de celles de Fatima en les complétant par des dispositions concrètes, le « comment » après le « quoi » (voila ce que je demande) et le « pourquoi » (en voici les raisons).
  • la similitude entre Fatima et Paray le Monial, entre la consécration de la France au Sacré-Cœur, non faite par Louis XIV en 1689, avec ses conséquences 100 ans plus tard exactement, et la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie, non réalisée par le Pape, avec des conséquences comparables : la propagation des idées révolutionnaires. Ce décalage de 100 ans nous amène à 2017.
  • deux dates significatives :
    • 13 octobre 1930 : Mgr da Silva proclame l’origine divine des apparitions ;
    • 13 mai 1931 : l’épiscopat portugais au complet, sous la présidence du cardinal Cerejeira, patriarche de Lisbonne, en présence du nonce apostolique, consacre officiellement le Portugal au Cœur Immaculé de Marie devant plus de 300 000 pèlerins. Le Portugal sera le seul pays d’Europe à ne pas souffrir de la deuxième guerre mondiale.
Cap Fatima 2017 - Site : www.fatima100.fr - e-mail : contact@fatima100.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.