Fatima 100

Liste & thèmes des lettres de liaison

LL n° 106 bis : Correction à la lettre de liaison n° 106

Lettre de liaison n° 106 - correction

Chers amis,

Deux erreurs se sont glissées dans la lettre de liaison que vous venez de recevoir et nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.

1) Mgr Viganò n'est pas cardinal mais simplement archevêque.

2) Quatre évêques français au moins se sont associés à la consécration faites par 24 pays le 25 mars dernier et ont consacré leur diocèse au Cœur Immaculé de Marie :  Mgr Cattenoz, évêque d'Avignon (Vaucluse), Mgr Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais (Oise) et Mgr Jacolin, évêque de Luçon (Vendée), Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon (Var).

Voici les liens vers les sources de ces informations : consécration par Mgr Cattenoz, consécration par Mgr Benoit-Gonnin, consécration par Mgr Jacolin.
L'information sur la consécration faite par Mgr Rey vient du président de l'association Civilisation de l'Amour et nous a été transmise par un abonné à la lettre de liaison qui travaille avec cette association.

Ces deux points ont été corrigés dans la lettre figurant sur le site. Si vous souhaitez retransmettre la lettre corrigée, voici le lien à transmettre : https://www.fatima100.fr/498-pour-eloigner-les-chatiments

La présente lettre nous fournit opportunément l'occasion de vous signaler une pétition lancée le 2 avril (il y a 2 jours) par l'association Marie de Nazareth pour demander à tous les évêques de France de consacrer leur diocèse et la France à la Sainte Vierge le dimanche 19 avril.  En deux jours, cette pétition a déjà recueilli 30 000 signatures.
Voici le lien pour signer la pétition : https://www.consecrationdelafrance.fr/.

Enfin plusieurs lecteurs se sont étonnés que, dans la lettre envoyée il y a 2 jours, l'urgence de faire la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie n'ait pas été rappelée. Cette remarque est très pertinente, mais il est difficile d'aborder tous les sujets dans une lettre d'une longueur limitée. Déjà la lettre faisait cinq pages alors que nous nous efforçons de ne jamais dépasser quatre pages. La nécessité de faire court impose, hélas, de faire des choix.
Le ton de certaines remarques laisse penser que, pour certains, il aurait été préférable de parler de la consécration de la Russie avant de parler de sujets plus secondaires, comme le cinquième anniversaire de Cap Fatima par exemple. Nous prenons acte de cette critique. Voici quelques éléments pour y répondre.

Le sujet de la consécration de la Russie a été abordé plusieurs fois dans les lettres de liaison, en particulier dans les lettres suivantes :

  • la lettre de liaison n° 39 dans laquelle est présentée la demande exacte de la Sainte Vierge à sœur Lucie,
  • la lettre de liaison n° 40 dans laquelle est expliquée la différence qu'il convient de faire entre la consécration de la Russie demandée par Notre-Dame et la consécration du monde demandée par Notre-Seigneur,
  • la lettre de liaison n° 41 dans laquelle il est montré qu'aucune des consécrations faites par les papes n'a satisfait aux demandes de Notre-Dame, mais que, par contre, certaines d'entre elles ont satisfait aux demandes de Notre-Seigneur,
  • la lettre de liaison n° 52 dans laquelle est rapportée une déclaration du cardinal Cordes affirmant que le 25 mars 1984, la consécration telle que la voulait Notre-Dame n'a pas été faite car le pape Jean-Paul II n'a pas voulu mentionner la Russie,
  • la lettre de liaison n° 79 dans laquelle est rapporté un dialogue entre José-Maria Zavala, un journaliste espagnol, et Don Amorth dans lequel ce dernier explique pourquoi la consécration faite par Jean-Paul II le 25 mars 1984 ne répond pas à la demande de Notre-Dame.

Voici un petit tableau de synthèse sur cette question, tableau diffusé dans lettre de liaison n° 41 :

  • Nota 1 : Paul VI ne donna aucun ordre aux évêques. Jean-Paul II dit simplement qu’il faisait son acte « en union spirituelle » avec les évêques.
  • Nota 2 : Le terme employé lors de ces actes est "remettre" et non pas "consacrer".
  • Nota 3 : La formule employée par Pie XII est : « spécialement à ceux [les peuples] qui professent pour vous une singulière dévotion et chez lesquels il n’y avait pas de maison qui n’honorât votre vénérable icône ». Celles employées par Jean-Paul II sont : « les nations qui ont particulièrement besoin de cette offrande et de cette consécration » et « les peuples dont tu attends de nous la consécration et l'offrande ».

Il est donc certain que la consécration dans les conditions précisées par Notre-Dame à sœur Lucie n'a pas encore été faite, et que, tant qu'elle n'aura pas été faite comme l'a demandée Notre-Dame, le monde continuera à aller de mal en pis. Prions sans cesse pour que le Saint-Esprit inspire au Saint-Père de faire cette consécration sans tarder.

Pour terminer, nous tenons à vous remercier très sincèrement pour toutes vos remarques, qu'elles soient pour approuver, critiquer, corriger, ... N'hésitez donc pas à nous écrire, car ce n'est qu'ainsi que l'on peut espérer approcher de la vérité.

Yves de Lassus

Cap Fatima 2017 - Site : www.fatima100.fr - e-mail : contact@fatima100.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.