Liste & thèmes des lettres de liaison

Samedi prochain, 1er septembre 2018 : 1er samedi du mois

Méditation
proposée :

 4e mystère douloureux : Le portement de croix
     Version internet, cliquez ICI.     Version PDF, cliquez ICI.

Offrir ce 1er samedi
pour réparer …

les offenses de ceux qui cherchent publiquement à inculquer dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris ou la haine à l’égard de Notre-Dame.


Lettre de liaison n° 81
 (30 août 2018)

Chers amis,

Après-demain, 1er septembre, premier samedi du mois, n’oublions pas la communion réparatrice à faire ce jour-là pour réparer les blasphèmes contre Notre-Dame. Le 29 mai 1930, à Tuy, Notre-Seigneur confiait à sœur Lucie qui cherchait à savoir la raison des cinq premiers samedis consécutifs pour la dévotion réparatrice :

Ma fille, le motif en est simple. Il y a cinq espèces d'offenses et de blasphèmes proférés contre le Cœur Immaculé de Marie :
1.  les blasphèmes contre l'immaculée Conception,
2.  les blasphèmes contre sa virginité,
3.  les blasphèmes contre sa maternité divine, en refusant en même temps de la reconnaître comme Mère des hommes,
4.  les blasphèmes de ceux qui cherchent publiquement à mettre dans !e cœur des enfants l'indifférence ou le mépris ou même la haine à l'égard de cette Mère Immaculée,
5.  les offenses de ceux qui l'outragent directement dans ses saintes images.
Voilà ma fille, le motif pour lequel le Cœur Immaculé de Marie m'a inspiré de demander cette petite réparation, et, en considération de celle-ci, d'émouvoir ma miséricorde pour pardonner aux âmes qui ont eu le malheur de l'offenser. Quant à toi, cherche sans cesse, par tes prières et tes sacrifices, à émouvoir ma miséricorde à l'égard de ces pauvres âmes.

Voici deux faits qui montrent que ces paroles de Notre-Seigneur ne sont pas dénuées de fondement. L’un d’eux a déjà une cinquantaine d’années, mais l’autre a moins d’un mois.

Dans le numéro du 13 décembre 1961 du mensuel Voz de Fatima, publication officielle du sanctuaire de Fatima paraissant le 13 de chaque mois depuis 13 octobre 1922, paraissait l’information suivante :

Une association impie et satanique a été fondée dans un certain pays, dont les membres s'engagent à proférer des blasphèmes contre la Très Sainte Vierge. Cette association s'occupe spécialement de recruter ses membres parmi les enfants, les incitant à répéter d'interminables "litanies" d'injures contre la Mère de Dieu.  Jusqu'où va la malice de certaines âmes… Il est du devoir de tout bon chrétien qui voit l'honneur de sa Mère outragée, de réparer des crimes si exécrables. Une des demandes les plus instantes de Notre-Dame, lors de ses apparitions à Fatima, a été précisément la RÉPARATION envers son Cœur Immaculé. Elle a même enseigné aux petits bergers une courte prière en leur recommandant de la répéter avant de faire quelque sacrifice : « Ô Jésus, c'est pour votre amour, en RÉPARATION des offenses au Cœur Immaculé de Marie et pour la conversion des pauvres pécheurs. »

Ces offenses sont bien réelles et ce sont celles qu’il vous est proposé de réparer plus spécialement samedi. Monseigneur Joao Venancio, l’évêque de Leiria-Fatima, très marqué par l’information, proposa une prière pour réparer ces blasphèmes :

Ô Marie, ma très Sainte Mère, désirant réparer les offenses que reçoit votre Cœur Douloureux et Immaculé et spécialement les blasphèmes dirigés contre Vous, je vous offre ces humbles louanges, dans le but de vous consoler de tant de fils ingrats qui ne vous aiment pas, et de consoler le très saint Cœur de Jésus qui est si offensé et attristé par les injures dirigées contre Vous.
Daignez, très douce Mère, recevoir mon humble et pauvre hommage. Faites que je vous aime et me sacrifie pour Vous chaque jour davantage et regardez avec des yeux pleins de miséricorde tous ces malheureux afin qu'ils ne tardent pas à se réfugier, repentis, dans votre sein maternel.  Amen
Daignez, Vierge Sacrée, accepter ma louange.
Donnez-moi la force contre vos ennemis.
Dieu soit béni.
Bénie soit l'auguste Mère de Dieu, la très Sainte Vierge Marie.
Bénie soit sa sainte et Immaculée Conception.
Bénie soit sa glorieuse Assomption.
Béni soit le nom de Marie, Vierge et Mère.
Béni soit son Cœur douloureux et immaculé.
Bénie soit sa pureté virginale.
Bénie soit sa divine maternité.
Bénie soit sa médiation universelle.
Bénies soient ses larmes et ses douleurs.
Bénies soient les grâces avec lesquelles le Seigneur L'a couronnée Reine des cieux et de la terre.
Gloire à la très sainte Vierge Marie,  Fille bien-aimée du Père.
Gloire à la très sainte Vierge Marie, Mère Immaculée du Fils.
Gloire à la très sainte Vierge Marie, Épouse virginale du Saint-Esprit.
Vierge très sainte, ma bonne et tendre Mère, je vous aime pour ceux qui ne vous aiment pas ; je vous loue pour ceux qui vous blasphèment ; je me donne totalement à vous pour ceux qui ne veulent pas vous reconnaître comme leur Mère.

Je vous salue Marie …

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous.
Notre Dame du Rosaire de Fatima, priez pour nous.
Cœur immaculé de Marie, soyez notre salut.
Cœur douloureux et immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous.

Imprimatur : Nous accordons une indulgence partielle à qui récitera avec dévotion cet acte de réparation.

Leiria, le 13 avril 1961
+ Joao, Évêque de Leiria-Fatima

 
Autre fait montrant la réalité d’un autre blasphème contre Notre-Dame : en France, dans l’île de Noirmoutier (Vendée), dans la nuit du 18 au 19 août dernier, une statue de la Vierge à l’Enfant haute de 3,5 m a été profanée. La statue représente Notre-Dame montrant le Cœur de l’Enfant-Jésus, ce dernier écartant son vêtement pour le laisser apparent. La Vierge et l’Enfant-Jésus ont été décapités.

Érigée en souvenir d’une mission paroissiale en 1949, cette statue se dresse sur un terrain offert par une habitante du village en réponse à une promesse faite à la Vierge. « Ma grand-mère avait promis d'offrir ce terrain si ses trois fils, Adrien, Roger et Michel, revenaient de la guerre » raconte son petit-fils. La statue représente Notre-Dame montrant le Cœur de l’Enfant-Jésus, ce dernier écartant son vêtement pour le laisser apparent. Cette statue avait été restaurée en 2014 par la paroisse, puis avait été bénie en grande cérémonie le 6 juin 2015.

Alors samedi, pratiquons la dévotion réparatrice avec une grande ferveur pour réparer tous ces blasphèmes.

En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie.
Yves de Lassus

Consécration au Cœur Immaculé de Marie

La prochaine consécration au Cœur Immaculé de Marie est organisée pour le 7 octobre, fête de Notre-Dame du Rosaire. La préparation à cette consécration commencera le 4 septembre. Il est donc encore temps de s’inscrire. Pour s'inscrire, cliquer ICI.

                                    

Pour répondre à cette lettre ou nous laisser un message, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.