• Affichages : 7533

Acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie

Acte de consécration

au Cœur Immaculé de Marie

 

Sainte Vierge Marie, ô toute immaculée !

Vous êtes la Mère de Dieu Jésus-Christ notre Seigneur, et la Mère de l’Église, dont nous sommes les membres.

C’est pourquoi Vous êtes aussi ma Mère et ma Reine.

C’est à ce titre que moi, N ....., je m’adresse à Vous au milieu des combats que je livre pour Vous, afin de me confier à Vous pour le triomphe et l’avènement du Règne de votre Fils et Seigneur.

Me souvenant des paroles que Vous avez dites à Lourdes : « Je suis l'Immaculée Conception », et plus encore de la grande promesse que Vous avez faite à Fatima : « Mais à la fin mon Cœur Immaculé triomphera »,

Me souvenant surtout de votre part dans l’œuvre de l’Incarnation et de la Rédemption, qui fonde ces paroles, car c’est en Vous que le Verbe s’est incarné et ce n’est qu’en Vous associant à son Sacrifice qu’Il a voulu me racheter du péché, Vous en ayant rachetée Vous-même en Vous préservant de toutes ses traces,

Et sachant que je glorifie Dieu et que j’accomplie Sa volonté en me tournant ainsi vers Vous,

Je Vous en supplie, ô Mère et Reine de mon cœur, de ma vie et de mes travaux, regardez-moi, votre enfant qui suis aussi votre serviteur. Prenez-moi en pitié, moi qui ne veux au fond de moi-même que travailler à l’instauration dans nos cités du règne de Votre Fils, selon la prière que Lui-même nous a enseignée : « Que votre Règne arrive sur la terre comme au ciel ».

Sachant que la toute puissance du Christ repose entre vos mains et que tout l’amour de son cœur passe par le Vôtre pour se donner à nous, c’est à Vous que je m’adresse et, sûr(e) d’être accueilli(e) par Vous, ô Mère, je me consacre à Vous, à votre Cœur Immaculé.

Par cet acte, je me livre à vous, vous priant de me considérer comme vous appartenant entièrement et sans retour. C’est donc à Vous qu’il appartient de me défendre, de me protéger, de me purifier et de me conduire à la victoire en me faisant remplir dans l’Eglise et dans le monde la mission que Dieu, dans sa providence, m’a confiée. A Vous, par conséquent, sera aussi la gloire de ce triomphe, c’est-à-dire du service que j’aurai accompli. Par là se réalisera le dessein de Dieu : le Règne du Christ par le Règne de Marie, puisqu’en réalité c’est un seul et même Règne, où tout nous est donné par le Christ, y compris Marie, et où tout nous est donné par Marie, et d’abord le Christ.

Que, donc, je Vous appartienne pour mieux appartenir à mon Seigneur, et que je comprenne toujours mieux que le Règne du Cœur du Christ ne peut être instauré que par le Règne de votre propre Cœur.

C’est pourquoi, ô notre Mère et notre Reine, en scellant avec Vous l’alliance de cette consécration, je m’engage à Vous prier et à Vous faire prier toujours davantage, spécialement par le chapelet quotidien, et d’abord à travailler à Vous connaître et à Vous faire connaître davantage, selon mes propres possibilités. Mais dès maintenant je m’engage à mieux vivre avec Vous, en Vous, par Vous et pour Vous, ma vie chrétienne et mon travail pour l’avènement de votre Règne, par lequel et dans lequel s’instaurera celui de votre Fils, Notre Seigneur.

Et que par là j’apporte ma contribution, telle que Dieu me la demande, à la paix dans le monde et au salut des hommes, à la gloire de vos deux Cœurs unis et de la Très Sainte Trinité, dès maintenant et pour l’éternité.

Ainsi soit-il.

 

  • Affichages : 3728

Consécration à Jésus-Christ par les mains de Marie de saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Consécration

à Jésus-Christ, la Sagesse incarnée

par les mains de Marie

proposée par saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Ô Sagesse éternelle et incarnée ! Ô très aimable et adorable Jésus, vrai Dieu et vrai homme, Fils unique du Père éternel et de Marie toujours vierge ! Je vous adore profondément dans le sein et les splendeurs de votre Père, pendant l’éternité et dans le sein virginal de Marie, votre très digne Mère, dans le temps de votre incarnation.

Je vous rends grâces de ce que vous vous êtes anéanti vous-même en prenant la forme d'un esclave, pour me tirer du cruel esclavage du démon ; je vous loue et glorifie de ce que vous avez bien voulu vous soumettre à Marie votre sainte Mère, en toutes choses, afin de me rendre par elle votre fidèle esclave.
Mais, hélas ! ingrat et infidèle que je suis, je ne vous ai pas gardé les vœux et les promesses que je vous ai si solennellement faits dans mon baptême : je n'ai point rempli mes obligations ; je ne mérite pas d'être appelé votre enfant ni votre esclave ; et, comme il n'y a rien en moi qui ne mérite vos rebuts et votre colère, je n'ose plus par moi-même approcher de votre sainte et auguste Majesté.

C'est pourquoi j'ai recours à l'intercession et à la miséricorde de votre très sainte Mère, que vous m'avez donnée pour médiatrice auprès de vous ; et c'est par son moyen que j'espère obtenir de vous la contrition et le pardon de mes péchés, l'acquisition et la conservation de la Sagesse.

Je vous salue donc, ô Marie immaculée, tabernacle vivant de la Divinité, où la Sagesse éternelle cachée veut être adorée des anges et des hommes.

Je vous salue, ô Reine du ciel et de la terre, à l'empire de qui tout est soumis, tout ce qui est au-dessous de Dieu.

Je vous salue, ô Refuge assuré des pécheurs, dont la miséricorde n'a manqué à personne ; exaucez les désirs que j'ai de la divine Sagesse, et recevez pour cela les vœux et les offres que ma bassesse vous présente.

Moi, N..., pécheur infidèle, je renouvelle et ratifie aujourd'hui entre vos mains les vœux de mon baptême : je renonce pour jamais à Satan à ses pompes et à ses œuvres, et je me donne tout entier à Jésus-Christ, la Sagesse incarnée, pour porter ma croix à sa suite tous les jours de ma vie, et afin que je lui sois plus fidèle que je n’ai été jusqu'ici.

Je vous choisis aujourd'hui, en présence de toute la cour céleste, pour ma Mère et Maîtresse. Je vous livre et consacre, en qualité d'esclave, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité.

Recevez, ô Vierge bénigne, cette petite offrande de mon esclavage, en l'honneur et union de la soumission que la Sagesse éternelle a bien voulu avoir à votre maternité ; en hommage de la puissance que vous avez tous deux sur ce petit vermisseau et ce misérable pécheur, et en action de grâce des privilèges dont la Sainte Trinité vous a favorisée.

Je proteste que je veux désormais, comme votre véritable esclave, chercher votre honneur et vous obéir en toutes choses.

Ô Mère admirable ! présentez-moi à votre cher Fils, en qualité d'esclave éternel, afin que, m'ayant racheté par vous, il me reçoive par vous.

Ô Mère de miséricorde ! faites-moi la grâce d’obtenir la vraie sagesse de Dieu et de me mettre pour cela au nombre de ceux que vous aimez, que vous enseignez, que vous conduisez, que vous nourrissez et protégez comme vos enfants et vos esclaves.

Ô Vierge fidèle, rendez-moi en toutes choses un si parfait disciple, imitateur et esclave de la Sagesse incarnée, Jésus-Christ votre Fils, que j’arrive, par votre intercession, à votre exemple, à la plénitude de son âge sur la terre et de sa gloire dans les cieux.

Ainsi soit-il.

  • Affichages : 4247

Consécration au Cœur Immaculé de Marie de saint Maximilien Kolbe

Consécration personnelle

au Cœur Immaculé de Marie

Texte de Saint Maximilien Kolbe du 16 octobre 1917

O Immaculée, reine du ciel et de la terre, refuge des pécheurs et notre mère tout amour, à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la miséricorde, moi, N., indigne pécheur, je me prosterne à vos pieds et vous implore humblement : daignez me prendre tout entier et totalement, comme votre chose et votre propriété, et faire tout ce que vous voulez de moi, de toutes les facultés de mon âme et de mon corps, de toute ma vie, de ma mort et de mon éternité. Si tel est votre bon plaisir, disposez aussi de moi, tout entier et totalement dans cette œuvre ou doit s’accomplir ce qui a été dit de vous : « Celle-ci t’écrasera la tête » et « Vous seule avez détruit toutes les hérésies dans le monde entier », de telle sorte que je sois dans votre main immaculée et toute miséricordieuse un instrument qui puisse vous servir à éveiller dans tant d’âmes égarées et tiède la joie de vous connaître, à augmenter sans limite votre gloire et ainsi à étendre le plus possible le règne d’infinie douceur du très saint Cœur de Jésus. En effet, là où vous entrez, vous obtenez la grâce de la conversion et de la sanctification, puisque c’est par vos mains que du Cœur très sacré de Jésus toutes les grâces parviennent jusqu’à nous.

R. Accordez-moi de vous louer, Vierge sainte.
V. Donnez-moi la force contre vos ennemis.

  • Affichages : 3242

Consécration au Cœur Immaculé de Marie du père Alonso

Consécration

au Cœur Immaculé de Marie

rédigée par le père Alonso

Très Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère des hommes, en union avec les intentions de votre Cœur Très Pur, lorsque vous avez prononcé le Fiat de l’Incarnation du Verbe, je me livre et me consacre entièrement, dans toute ma personne et avec tout ce qui m’appartient, au Père, au Fils et au Saint-Esprit, d'une manière perpétuelle et irrévocable.
Je me consacre par votre intermédiaire, ô ma Mère, afin d’être reçu par Dieu comme une fleur offerte par vous, et de ne pas être repoussé par lui, à cause de ma misère et de mes péchés.
Je vous promets, ma Mère, de vous aimer toujours et de vous servir avec fidélité, d’imiter vos vertus, et d’accomplir, avec votre assistance, tous mes devoirs de fils de Dieu et de l’Église.
Pour que cette promesse et cette consécration ne soient pas vaines, je les confie à votre Cœur Immaculé.
Gardez-les toujours pour le temps et l'éternité, à la gloire du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Ainsi-soit-il.

  • Affichages : 2639

Prière au cœur de Marie, chef d'oeuvre du Très-Haut

PRIÈRE 

AU CŒUR DE LA VIERGE MARIE

CHEF-D’ŒUVRE DU TRÈS-HAUT

 

Vierge Immaculée, modèle incomparable de pureté et de beauté, par un privilège spécial, vous avez été préservée du péché originel. Cette pureté sans tache a fait de votre Cœur le sanctuaire de l'Esprit-Saint et vous avez correspondu à ses moindres désirs.
Vous seule avez su offrir à Dieu le don de tout votre être, par une disponibilité sans réserve.
Cœur Immaculé de Marie, inspirez-nous l'horreur de la moindre faute ; aidez-nous à nous purifier chaque jour davantage.
Mère Immaculée, votre Cœur a connu la douleur jusqu'à son extrême limite.
Étant la pureté même et tout livré au Créateur, votre Cœur a souffert intensément des blessures faites à l'amour divin par les ingratitudes de l'humanité ; et dans la gloire du Ciel, les péchés du monde ne peuvent vous laisser indifférente.
En devenant Mère du Rédempteur, vous deveniez la Mère des douleurs, en même temps que la Mère de bonheur.
Toute soumise à la volonté de Dieu, vous avez accepté le sacrifice de votre enfant, et d'un seul cœur avec lui, vous l'avez offert pour nous.
Faites-nous découvrir la profondeur de vos souffrances et de celles du Cœur de Jésus. Apprenez-nous à y joindre les nôtres pour la Rédemption des hommes.
Par votre Cœur immaculé, Mère très bonne, obtenez-nous, si c'est la gloire de Dieu, les grâces dont nous avons besoin... Nous avons confiance en vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.

 

 

  • Affichages : 3867

Courte consécration quotidienne au Cœur Immaculé de Marie

Courte consécration
au Cœur Immaculé de Marie

(À renouveler utilement chaque jour)

Sainte Vierge Marie, notre Mère et notre Reine qui êtes apparue à Fatima et avez promis, si l'on écoute vos demandes, de convertir la Russie et d’apporter la paix au monde, je réponds à votre appel.

Je me consacre à votre Cœur Immaculé, voulant me souvenir sans cesse que je vous appartiens et que vous pouvez disposer de moi pour le Règne du Cœur Sacré de votre divin Fils.

Je vous promets, en réparation des péchés que vous avez si douloureusement déplorés :
- d’offrir chaque jour les sacrifices nécessaires à l'accomplissement chrétien de mes devoirs quotidiens ;
- de réciter chaque jour une partie du Rosaire en m'unissant aux mystères de la vie de Jésus et la Vôtre.

Notre-Dame de Fatima, gardez-moi fidèle.

Saint Joseph, aidez-moi à servir.

Saint Michel, dans le combat défendez-moi.

  • Affichages : 1541

Consécration d’une famille au Cœur Immaculé de Marie

Consécration d’une famille au Cœur Immaculé de Marie

 
Ô Cœur Immaculé de Marie, Mère de Dieu, notre Mère, nous venons nous consacrer à vous sans réserve. Nous vous reconnaissons avec joie comme la Reine aimée de notre famille. Commandez en Maîtresse absolue chez nous; régnez en Souveraine sur nos esprits, sur nos volontés, sur nos cœurs. Par vous, le Divin Cœur de Jésus régnera parfaitement en nos âmes.

Nous apprendrons de vous, à l'aimer comme Il veut être aimé. Soyez la voie douce et immaculée qui nous conduit à Lui. Au Sacré-Cœur de Jésus par le Cœur Immaculé de Marie. Soyez notre étoile, notre lumière. Enseignez-nous jusqu’à quel point Dieu nous a aimés et nous aime. Comme l’enfant apprend tout de sa mère, vous nous direz chaque jour ce qui peut faire plaisir à votre divin Fils et vous nous donnerez la grâce de l’accomplir joyeusement.

Faites fleurir en notre cher foyer les vertus d’amour, de douceur, d'humilité, de pureté, de patience, de charité fraternelle. Nous proclamons tous vos droits de Reine et de Maîtresse ici, et nous vous promettons obéissance.

(Parents : nous exercerons l'autorité, en votre nom, et nous nous efforcerons de vous imiter, de vous ressembler. Enfants : nous nous soumettrons à notre père, à notre mère, parce qu’ils tiennent la place de Dieu et la vôtre, nous nous aimerons entre frères et sœurs comme les enfants de la même Mère, Marie et du même Père, Dieu. S'il vous plaît de choisir dans notre famille maintenant ou plus tard des vocations sacerdotales ou religieuses, nous nous soumettrons avec joie à la volonté de Dieu. — Supprimer cette parenthèse, s’il n’y a point d’enfants.)

Donnez-nous toujours, ô Mère très bonne, le pain quotidien nécessaire à notre vie. Donnez le succès à nos travaux et entreprises, afin que nous puissions vous servir dans la tranquillité et la paix.

Nous vous promettons la fidélité à nos devoirs religieux, l’assistance à la messe du dimanche, la communion fréquente, l’attachement à l’Église catholique, le respect et l’amour filial de notre Saint Père le Pape, et de notre Évêque.

Votre Cœur, ô Vierge Immaculée, sera notre asile dans les peines, les maladies, il sera notre joie, notre réconfort. N’oubliez pas nos chers défunts, qui font toujours partie de la famille, malgré la séparation qui ne durera qu’un temps. Recevez-les au plus tôt, nous vous en supplions, dans le Royaume du ciel ; à l’heure de notre mort, soyez ici, ne nous quittez pas, Mère chérie. Préparez nos âmes à cet instant suprême; assistez-nous: restez avec nous jusqu'au Ciel.

Soyez intimement unie à notre vie de famille. Votre amour sera le lien de nos cœurs. Vous serez la confidente de nos joies, de nos peines, de tous les secrets de notre âme.

Nous serons aussi vos apôtres, ô Cœur Immaculé de Marie, travaillant, à vous faire aimer, vous et votre divin Fils.

Cœur Sacré de Jésus, notre Dieu, notre Roi, nous voulons vous adorer, vous aimer, vous servir avec l'aide maternelle du Cœur immaculé de Marie. Par Elle, notre famille est à vous pour le temps et l'éternité !

Cœur Sacré de Jésus que votre règne arrive par le Cœur Immaculé de Marie sur notre famille (bis).
Cœur Immaculé de Marie, soyez la Reine de notre foyer. (bis)
Entrez chez nous et demeurez avec nous. (bis)
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous. (bis)
Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, priez pour nous.
Saint Joseph, priez pour nous.
Sainte Bernadette, priez pour nous.

 NIHIL OBSTAT                                                                       IMPRIMATUR
J. AURIAULT, S. J.                                                                   Séez, le 27 novembre 1933.
Professeur de théologie mariale                                       Ch. LECONTE, vicaire général.
à l’Institut Catholique de Paris.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.