Lettre de liaison n° 14 - 7 novembre 2015

Pour répondre à l'appel de Notre-Dame,

 

Chers amis,

Deux raisons conduisent à perturber le rythme de parution des lettres de liaison et envoyer celle-ci seulement une semaine après la précédente :

  • Demain commence, pour ceux qui le souhaitent, la préparation à la consécration individuelle au Cœur Immaculé de Marie, et un petit rappel n’est sans doute pas inutile.
  • Demain sera également le 65e anniversaire du 4e miracle solaire au Vatican dont nous dirons quelques mots après avoir parlé de la consécration du 8 décembre.

Pourquoi se consacrer au Cœur Immaculé de Marie ?

Les raisons en sont exposées dans de nombreux textes. Il n’est pas possible de les citer tous. Aussi a-t-il été nécessaire de faire une sélection. Vous trouverez sur le site de Cap Fatima 2017 : un texte du père Alonso et un du père Garrigou-Lagrange.
Mais, de nos jours, aux raisons évoquées par ces auteurs, vient s’ajouter une raison importante : c’est la situation préoccupante du monde en général et de la France en particulier.

Or le moyen voulu par Dieu pour redresser la situation nous a été donné à Fatima. Sœur Lucie l’a clairement fait savoir au père Fuentès le 27 décembre 1956 : « Elle [la Très Sainte Vierge] a dit, aussi bien à mes cousins qu’à moi-même, que Dieu donnait les deux derniers remèdes au monde : le saint Rosaire et la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, et ceux-ci étant les deux derniers remèdes, cela signifie qu’il n’y en aura pas d’autres. » Et l’un des points de cette dévotion est précisément la consécration au Cœur Immaculé de Marie. Il n’est donc pas exagéré de dire que le redressement de la situation actuelle passe par notre consécration personnelle au Cœur Immaculé de Marie.
Certes, à Fatima, Notre-Dame a demandé la consécration d’un pays, signifiant par là qu’elle veut surtout la consécration des diverses sociétés humaines : familles, écoles, paroisses, pays, ... Mais que vaudrait une consécration collective si les membres de cette collectivité refusaient une consécration à titre personnel ? Il est donc important de commencer par une consécration personnelle. Aussi, nous espérons que nombreux seront ceux qui, à partir de demain, se lanceront dans la préparation proposée pour répondre à la demande de notre Mère du Ciel et se consacrer au Cœur Immaculé de Marie le 8 décembre prochain.

Comment se consacrer au Cœur Immaculé de Marie ?

Différentes formes de préparation sont proposées.

Sur le site de Cap Fatima 2017, se trouve la préparation figurant dans le Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge de saint Louis Marie Grignion de Montfort. Chaque jour, il demande de réciter une prière, faire une lecture spirituelle et pratiquer une petite mortification. Pour chaque semaine, saint Louis-Marie propose plusieurs choix, ce qui permet de varier les prières, lectures ou efforts pendant les différents jours de la semaine.
Chaque jour une méditation faite par le père Wiehe qui a reçu l’approbation de Monseigneur Rey sera diffusée Pour la recevoir, il suffit de s’inscrire sur le site.

Après les consécrations, il est prévu de déposer les listes des noms de ceux qui se seront consacrés (ou auront renouvelé leur consécration) aux pieds de Notre-Dame de Fatima au début de l’année prochaine. Si vous souhaitez que votre nom figure sur ces listes, vous devrez vous inscrire soit sur le site de Cap Fatima 2017 (bouton complètement à droite dans le menu général).

Miracles solaires au Vatican

Si le miracle solaire du 13 octobre 1917 est très connu, moins nombreux sont ceux qui savent que ce miracle s’est reproduit 4 fois au Vatican. À lui seul déjà, le miracle de 1917 place les apparitions de Fatima complètement à part dans l’histoire des apparitions mariales et leur donne une importance inégalée. Mais de plus, trente-trois ans plus tard, ce miracle s’est reproduit quatre fois : les 30 et 31 octobre, 1er et 8 novembre 1950. Certes, il n’y eu qu’un témoin, mais ce fut un témoin digne de foi puisqu’il s’agit du pape lui-même. En effet, l’avant-veille, la veille et le jour et le jour octave de la promulgation du dogme de l’Assomption, Pie XII qui, en milieu d’après-midi, se promenait dans les jardins du Vatican, put observer à quatre reprises les phénomènes observés 33 ans plus tôt par 70 000 personnes. (Voir fiche Miracles solaires au Vatican)
Une fois de plus, le Ciel a marqué l’importance particulière du message de Fatima par un signe extraordinaire.

Méditations pour le rosaire

Certains lecteurs ont demandé que des méditations soient proposées sur le site afin de les aider à réciter le rosaire (ou le chapelet). Pour répondre à cette demande, chaque premier samedi du mois, un groupe de méditations sera mis sur les pages du site consacrées au rosaire.
Il est également possible de se procurer un petit livret rassemblant des méditations sur tous les mystères et intitulé : Le rosaire dans ma vie. Il a été réalisé par la Fraternité Saint-Vincent Ferrier qui l’envoie gratuitement à tous ceux qui en font la demande sur le site suivant : http://www.lerosairedansmavie.fr/.

En union de prière par les cœurs de Jésus et Marie.

Yves de Lassus
Président de Cap Fatima 2017

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.